DreamNews

De nombreuses innovations et initiatives solidaires, utiles ou insolites émergent chaque jour partout dans le monde. Publiez et partager toute cette actualité coup de coeur pour cultiver un fil d'actualité inspirant et instructif.

Publié le September 10, 2017, 4:10 pm
Des chercheurs de l'Université de Washington (Seattle) viennent de développer une application nommée Biliscreen qui permet de détecter une coloration anormale de l'oeil, qui est un signe précurseur de certaines maladies potentiellement grave comme par exemple le cancer du pancréas. BiliScreen se présente sous la forme d'une application pour smartphone qui utilise la caméra du téléphone associée à des algorithmes de vision ainsi qu’ à une boite spéciale qui bloque la lumière ambiante et des lunettes qui aident l'application à calibrer les couleurs. Dans le cas d'un dépistage de cancer du pancréas, le patient développe une jaunisse à un stade précoce de la maladie. Cette coloration prise par la peau, mais aussi les muqueuses et l’œil, est en lien avec un taux élevé de bilirubine dans le sang. La bilirubine, un pigment issu de la dégradation des globules rouges, est fabriquée par le foie mais s’écoule parfois mal, en raison dans le cas du cancer, d’une compression par la tumeur. Quand son taux sanguin augmente (hépatites, anomalies), une coloration jaune plus ou moins nette des différents tissus apparait. Or, à un stade précoce, le signe est indétectable, quand seule la sclère et la conjonctive, des membranes de l’œil, sont concernées, bien avant que la jaunisse ne se généralise à la peau. C’est bien tout l’enjeu de ces travaux basés sur la précocité du diagnostic. BiliScreen prend donc des photographies de l'œil pour estimer le taux de bilirubine. Une étude réalisée sur 70 volontaires a permis de constater que l’application était à 89,7% aussi précise qu’un dosage sanguin de bilirubine. Le dispositif qui devra désormais faire la preuve qu’un dépistage tumoral est possible pourrait constituer une aide précieuse face à un cancer redoutable dont la survie ne dépasse pas cinq ans. Mais d’autres applications sont déjà prévues, comme le dépistage de la jaunisse des nourrissons, déjà effectué auprès de 500 enfants ou dans d’autres maladies du foie et du pancréas. Ces travaux seront bientôt présentés au congrès d'informatique Ubicomp Source : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/detecter-le-cancer-du-pancreas-avec-un-selfie_116176.amp


Voir la vidéo
Retour aux DreamNews