DreamNews

Votre flow d'actualités pour mieux comprendre le monde d'aujourd'hui et de demain

La ville du futur sera-t-elle souterraine ?
Catégorie : Environnement - Ecologie
Publié le 11 Mai 2018 19:50

Avec une population mondiale estimée à 9,5 milliards d'individus en 2050, le problème de la surpopulation urbaine est devenu un enjeu crucial. Alors que certaines villes font le pari de la verticalité en construisant les tours les plus hautes du monde, d’autres font le pari inverse en investissant les sous-sols des mégapoles pour construire des villes entières sous terre.

C’est le cas de Helsinki, Montreal, Toronto, Calgary, New-York, Minneapolis, Mexico et même Paris.

Outre l’avantage de désengorger la ville en surface, l’aménagement des sous-sols permet de fluidifier le trafic routier et de construire des fermes urbaines. Même si l’enjeu ne consiste pas forcément à habiter sous terre, il est d’exploiter ce type de surface pour y travailler, faire nos courses, pratiquer un sport, développer une agriculture locale, profiter de services, etc..

L’exemple d’Helsinki :
D’ici 2020, ce sont 9 millions de m3 qui vont être aménagés sous terre entre 20 et 24 mètres sous le niveau de la mer : les habitants pourront y trouver des parkings, une piscine olympique, une patinoire, une piste de hockey sur glace, un stade d’athlétisme, un grand centre commercial, et des complexes de bureaux.

L’exemple du Canada :
A Montreal, 32 km de tunnels permettent déjà aux habitants de profiter d’un grand nombre de services (administrations, banques, entreprises, universités, centres commerciaux, hôtels, restaurants, etc..).  En tout cela représente 12% de l'ensemble des commerces de Montréal qui se trouvent sous terre formant une véritable ville intérieure fréquentée par 183 millions de personnes chaque année.
A Toronto, c’est 28 km de tunnels et galeries marchandes et à Calgary 15km

L’exemple de New-York :
Un parc urbain de 3.000 m2 baptisé la Lowline doit ouvrir ses portes d’ici 2020 à 4,50 m sous terre avec l’objectif de permettre à ses habitants de profiter d’espaces verts et de loisirs sportifs même par temps de pluie.

L’exemple de Minneapolis :
Un bâtiment souterrain a été construit pour désengorger le campus avec de nombreux espaces comme une bibliothèque, les bureaux de la direction, des ateliers, etc..

L’exemple de Mexico :
Le cabinet d'architectes mexicains «Arquitectura BNKR» a conçu le premier gratte-ciel inversé, baptisé «Eathscraper» qui compte 65 étages qui se déploient sur 300 mètres sous terre.

L’exemple de Paris :
Une ferme souterraine d'une superficie de 2.000 m2 a été construite en plein coeur de Paris avec l’objectif de produire chaque année plusieurs tonnes de fruits et légumes.  

Source : http://www.slate.fr/story/160537/ville-demain-futur-sous-terre-surpopulation?utm_source=Ownpage&;_ope=eyJndWlkIjoiYzhlNTk0Yzc1MzlhYjk0NTQwNGZmZGI0MTcxMzIwOTQifQ==




Voir la vidéo
Retour aux DreamNews
×