DreamNews

Votre flow d'actualités pour mieux comprendre le monde d'aujourd'hui et de demain

Publié le 24 Août 2018 10:42

Aujourd'hui les transfusions sanguines sont isogroupes, c'est-à-dire que les groupes sanguins ABO et Rhésus du donneur et du receveur doivent être identiques.

Deux exceptions : les individus de groupe O- sont « donneurs universels » tandis que les individus de groupe AB+ sont « receveurs universels ».                         

Le groupe sanguin universel O ne représente que 7% de la population mondiale. Or, en cas de catastrophes naturelles, attentats, ou accidents faisant de nombreuses victimes, les besoins en sang augmentent et les soignants font face à une pénurie de sang.

Une équipe de chercheurs vient peut-être de trouver la solution à ce problème : transformer le sang collecté, quelque soit son groupe, en sang universel de groupe O. Comment ? En éliminant à l’aide d’enzymes les antigènes A ou B des globules rouges car indique le chercheur Stephen Withers : « Si vous pouvez retirer ces antigènes, qui ne sont que des sucres simples, vous pouvez convertir A ou B en sang O". L’enjeu pour ce groupe de chercheurs a alors été de trouver les enzymes sélectives, efficaces mais aussi fiables et économiques et ils pensent l’avoir trouvé.

Reste à présent à valider et tester ces enzymes à plus grande échelle et lancer des essais cliniques, ce qui va être fait avec l’aide du Centre for Blood Research.

En savoir + : https://www.eurekalert.org/pub_releases/2018-08/acs-gbp071218.php

 




Voir la vidéo
  
Retour aux DreamNews
× image