DreamNews

Votre flow d'actualités pour mieux comprendre le monde d'aujourd'hui et de demain

Publié le 26 Août 2018 15:52

L’aluminium est partout dans notre quotidien pourtant il fait l’objet de nombreuses alertes sur sa toxicité pour la santé humaine, soupçonné d'accroître le risque de démences ou de certains cancers.

En effet, le contact quotidien avec l’aluminium, présent notamment dans les cosmétiques, l’eau du robinet, l’alimentation, les ustensiles de cuisine, les emballages, le bâtiment, etc.. laisserait des dépôts essentiellement sur le système nerveux central (encéphalopathies, troubles psychomoteurs) et sur le tissu osseux.

En 2008, l'Autorité européenne de sécurité des aliments avait fixé la dose maximale d’exposition par semaine à 1 mg d'aluminium par kilo de poids corporel, directive difficile à mettre en pratique dans le quotidien des consommateurs.

En 2011, les autorités sanitaires déconseillaient l’utilisation de déodorants contenant de l’aluminium en raison de leur implication probable dans le développement du cancer du sein.

En 2014 le lien avait été établi entre l’exposition à l’aluminium et la maladie d’Alzheimer.

Aujourd’hui, une nouvelle étude fait le lien entre un taux d’aluminium élevé et la sclérose en plaque. La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurodégénérative dévastatrice de cause inconnue mais l'implication de facteurs à la fois génétiques et environnementaux pourraient en être responsables, notamment l’exposition à l'aluminium

Rappelons que l’aluminium est présent naturellement dans la plupart des fruits et légumes (notamment les champignons, les épinards, les radis, les bettes, la laitue, les feuilles de thé, les épices) mais est également ajouté dans la quasi totalité des autres aliments y compris l’eau, le sel, le chocolat, le cacao, le pain, les biscuits, les céréales, la charcuterie, le fromage et les laits infantiles que ce soit comme conservateur, colorant, épaississant, stabilisant, agent levant, correcteur d’acidité ou antiagglomérant. Il est également déconseillé d’utiliser des récipients, casseroles, saladiers et ustensiles de cuisine contenant de l’aluminium. Eviter également les boites de conserves, les canettes et bien sûr la cuisson en papillotes.

Comment repérer les aliments contenant de l’aluminium ?
Tous les additifs contenant de l'aluminium sont représentés par les sigles suivants : E 173, E 520, E 521, E 522, E523, E 541, E 554, E 555, E 556, E 559, E 1452.
Noms de code de l’aluminium : Aluminium, N° CAS 7429-90-5, sulfate d’aluminium, sulfate d’aluminium et de sodium, sulfate d’aluminium et de potassium, sulfate d’aluminium et d’ammonium, phosphate acide d’aluminium sodique, silicate de sodium et d’aluminium, silicate de potassium et d’aluminium, silicate de calcium et d’aluminium, silicate d’aluminium (kaolin) , octényl succinate d’amidon d’aluminium, laques aluminium…

Bon après tout cet inventaire déprimant, on prendrait bien un petit carré de chocolat pour se remonter un peul le moral. Sans aluminium bien sûr…

En savoir plus :
https://www.anses.fr/fr/system/files/EAUX-Ra-Aluminium.pdf
https://www.anses.fr/fr/content/exposition-%C3%A0-l%E2%80%99aluminium-par-l%E2%80%99alimentation
http://www.mdpi.com/1660-4601/15/8/1777/htm
https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fneur.2014.00212/full




  
Eric Alizon - Publié le 26 Août 2018 17:14
A surveiller très intéressant et rester vigilant
Valérie HARTNAGEL - Publié le 26 Août 2018 16:08
Je recommande l’appli Yuka qui permet de scanner les produits que vous souhaitez acheter et qui analyse leur impact sur la santé. https://yuka.io/ Il existe aussi un site qui liste de manière claire la toxicité des additifs : http://www.additifs-alimentaires.net/additifs.php
Retour aux DreamNews
× image